Métiers majoritairement masculins et accès à l’égalité

Maman -couleurs

 

 

 

 

L’une des caractéristiques fondamentales du marché du travail aujourd’hui est sa très forte ségrégation professionnelle selon les sexes.  On peut dire qu’il y a des emplois de femmes et des emplois d’hommes, encore aujourd’hui.

En effet, malgré leur intégration massive sur le marché du travail depuis les années 70, savez-vous que les femmes occupent à peu près les mêmes dix emplois qu’ils y a 40 ans, le premier étant « personnel de secrétariat » suivi par « commis de travail général de bureau » et infirmière ou enseignante? (Source, p. 23)

C’est en effet encore seulement 23% des femmes et 19% des hommes qui occupent un emploi dit « mixte », c’est-à-dire qui comporte entre 40 et 60% des deux sexes… (Source, p. 14).

Le CIAFT et ses membres sont très préoccupés par cette situation et ont développé une panoplie de recherches et de projets sur cette question au cours des années.

Outre le travail sectoriel mené en coalition ou par des projets terrains, par exemple dans l’industrie de la construction ou le développement nordique, le CIAFT a mené les initiatives suivantes:

Trousse virtuelle

Une trousse virtuelle Femmes et emplois majoritairement masculins a été élaborée conjointement avec le CIAFT et mis en ligne par le Centre de documentation pour l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF).

Plusieurs ressources informationnelles y sont regroupées sous les thématiques suivantes:

  • les actions concertées pour l’accès des femmes aux emplois majoritairement masculins
  • les choix professionnel et exploration de métiers
  • la construction et secteur minier
  • les droits au travail
  • l’intégration, le maintien en emploi et la gestion de la mixité
  • les politiques gouvernementales et les stratégies
  • les programmes d’accès à l’égalité

Cette trousse s’adresse aux concertations régionales, aux formatrices et formateurs des commissions scolaires, aux employeurs, aux syndicats, aux tables de concertation de groupes de femmes et aux autres groupes qui interviennent auprès des femmes et des filles.

Projet de modélisation de concertation et de partenariat pour plus de mixité en emploi

Le CIAFT a piloté un projet sur les modèles de concertation et de partenariat sur la question des options d’emploi non traditionnel pour les femmes, c’est-à-dire leur accès à des emplois majoritairement masculins.  La concertation constitue l’une des actions les plus prometteuses lorsqu’on cherche à faire avancer la lutte pour la mixité en emploi.

Ce projet a permis au CIAFT de bâtir sur l’expérience acquise lors de sa Stratégie d’action concertée pour atteindre l’égalité des femmes dans les secteurs d’emploi majoritairement masculins menée de 2008 à 2011, au cours de laquelle il a fait une tournée de 14 régions afin de prendre le pouls de la concertation sur la diversification professionnelle au Québec. Il a aussi organisé trois journées de réflexion avec des chercheures, le milieu des syndicats et le mouvement des femmes. Toutes ces informations ont servi de base au rapport La mixité au travail: un défi d’égalité, rapport sur la Stratégie nationale concertée, pour en finir avec la division sexuelle du travail, qui fut lancé en avril 2011 lors de son colloque intitulé La Mixité en emploi, une utopie?  Les actes du colloque ici..

L’un des constats de la Stratégie est que les projets de concertation sont essentiels pour créer des changements à long terme à l’égard du marché du travail dans une région. Grâce au soutien du Secrétariat à la condition féminine, il a par la suite étudié de près les concertations régionales pour la mixité en emploi et la diversification des choix professionnels des femmes et suivi trois d’entre elles afin de déterminer les éléments nécessaires pour réussir cette concertation afin de la modéliser. Puis, sur la base de son rapport au Secrétariat, le CIAFT a procédé en 2012 au démarrage d’une concertation régionale à Montréal, la CMFEMM.

Cette même année, le CIAFT a organisé une matinée publique Pour l’intégration des femmes dans les métiers majoritairement masculins – trois modèles gagnants de concertation régionale. Voici les présentations du Comité d’action pour la mixité en emploi de l’Outaouais, du Réseau Montérégien des organimes non traditionnels et de la Table de concertation lavalloise pour l’emploi des femmes aux métiers traditionnellement masculins.

 

Des ressources d’intégration en emploi non traditionnel pour les femmes existent sur tout le territoire du Québec: liste de ressources régionales pour la diversification professionnelle des femmes.