Offre d’emploi – Coordonnatrice de projet

« Concertation nationale pour une meilleure intégration des femmes sur les chantiers de construction et dans les autres secteurs de relance et d’avenir »

Le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT) est un organisme féministe à portée nationale voué à la défense des droits des femmes au travail et à la promotion de services, de politiques et de mesures favorisant la réponse aux besoins spécifiques des femmes.

Dans le cadre du projet intitulé « Concertation nationale pour une meilleure intégration des femmes sur les chantiers de construction et dans les autres secteurs de relance et d’avenir », financé par le Secrétariat à la condition féminine, le CIAFT est à la recherche d’une coordonnatrice de projet.

Ses principales responsabilités seront d’assurer la coordination et la mise en œuvre du projet, qui vise à mettre en place une concertation à l’échelle nationale, afin de soutenir la participation des femmes au marché du travail dans les secteurs visés par la relance économique, dont la construction. Plus concrètement, le projet permettra de mettre en place les conditions gagnantes pour aplanir les enjeux persistants, exacerbés par le contexte de pandémie, à l’inclusion des femmes en emploi sur les chantiers et dans d’autres secteurs d’avenir. Il vise également à renforcer la collaboration et l’échange d’expertise entre les différents acteurs clés, à l’échelle nationale et locale.

Principales responsabilités 

La coordonnatrice de projet, sous la responsabilité de la direction générale, et en étroite collaboration avec ses collègues, devra :

  • Assurer la réalisation du  projet de concertation nationale;
  • Coordonner la planification, la supervision des activités, la reddition de compte, l’organisation des réunions, et la supervision des comités de travail reliés au projet;
  • Travailler en étroite collaboration avec la responsable des communications;
  • Assurer les représentations en lien avec le projet;
  • Assurer la diffusion de l’information auprès des instances du CIAFT;
  • Participer à la vie associative  de l’organisme et à la réalisation de son plan d’action (bulletins, rapports aux membres, etc.).

Plus spécifiquement, la coordonnatrice de projet devra :

  • Réunir les conditions gagnantes pour aplanir les enjeux persistants à l’inclusion des femmes en emploi sur les chantiers et dans d’autres secteurs de la relance et d’avenir;
  • Renforcer la collaboration et l’échange d’expertise entre les différents acteurs clés, à l’échelle nationale et locale, pour soutenir le parcours des femmes vers le marché de travail;
  • Développer des partenariats durables avec les instances gouvernementales, publiques, et privés, impliquées dans les secteurs de la relance, dont le milieu de la construction au niveau national, régional et local;
  • Soutenir le partage d’expertises;  
  • Optimiser les efforts des parties prenantes via la concertation pour identifier les besoins, développer des stratégies, et expérimenter des solutions innovantes.

Profil recherché

  • Formation universitaire en sciences humaines et/ou expérience équivalente
  • Très bonne connaissance des enjeux reliés au développement de la main-d’œuvre féminine, notamment de la mixité en emploi
  • Expérience en concertation de différents niveaux d’instances
  • Excellente capacité d’analyse et de communication écrite et verbale en français
  • Grand sens de l’organisation, initiative et autonomie
  • Connaissance de la condition féminine et des enjeux actuels
  • Intérêt pour le travail en équipe
  • Capacité d’adaptation, flexibilité et polyvalence

Conditions de travail

L’entrée en fonction est prévue dès que possible

Contrat d’un an – Poste temps plein

Salaire selon l’échelle salariale en vigueur, soit entre 26,42$ et 33,00$ selon expérience

Assurances collectives et régime de retraite

Sélection

Faire parvenir votre CV ainsi qu’une lettre de motivation au plus tard le lundi 1er février 2021, à 17h, par courriel à kparadis@ciaft.qc.ca

Les entrevues auront lieu durant la semaine du 8 février. Nous remercions toutes les candidates qui nous enverront leur CV, cependant seules celles retenues pour une entrevue seront contactées.                            

Le CIAFT souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et incite les femmes appartenant à un groupe discriminé (par exemple les femmes de la diversité culturelle, les femmes vivant avec des limitations fonctionnelles, les femmes autochtones) à postuler et à souligner cette appartenance dans leur candidature.