Archives 2014

Matinée publique et gratuite du CIAFT: Avancez toutes ensemble, malgré tout! (22 novembre 2014)

À la veille d’une grande journée de perturbation pour dénoncer les mesures d’austérité du gouvernement de Philippe Couillard, le CIAFT aura le plaisir d’accueillir le vendredi le 28 novembre Mme Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain–CSN (CCMM– CSN) qui viendra échanger avec nous sur la conjoncture actuelle et ses impacts sur les femmes sous le thème : la résistance s’organise! En après-midi aura lieu l’assembleé générale annuelle du CIAFT à laquelle ses membres sont invités.

Voir les détails.

 

Fin du tarif unique des services de garde: un recul inacceptable pour les jeunes familles ! (21 novembre 2014)

En ce lendemain du 25e anniversaire de la Journée internationale des droits de l’enfant, les regroupements nationaux des groupes de femmes du Québec déplorent la décision du  gouvernement du Québec de mettre fin à l’universalité des services de garde, au nom de l’état des finances publiques. (..) «Le Québec a investi beaucoup dans une politique familiale avec des effets positifs importants. Économisera-il vraiment si les femmes se retirent du marché du travail et paient moins d’impôt ou doivent recevoir de l’aide sociale? » affirme Nathalie Goulet, directrice du CIAFT. Lire le communiqué.

 

Agressions sexuelles : une commission itinérante revendiquée  (13 novembre 2014)

MONTRÉAL, le 13 nov. 2014 /CNW Telbec/ – À la suite de la vague de dévoilement d’agressions sexuelles, les regroupements nationaux des groupes de femmes, dont les principaux regroupements travaillant à l’élimination de la violence envers les femmes, revendiquent la création par l’Assemblée nationale d’une Commission itinérante spéciale portant sur la violence à caractère sexuel. Lire le communiqué.

 

Qui, au gouvernement, défend les femmes? (6 octobre 2014)

À quelques heures d’une rencontre avec le Secrétariat à la Condition féminine (SCF) sur la révision de programmes du gouvernement du Québec en l’absence de la ministre à la Condition féminine, les regroupements nationaux ont décidé de rendre public leurs soucis quant aux orientations du gouvernement.

Les regroupements nationaux des groupes de femmes du Québec se demandent qui au sein du gouvernement défend les intérêts des femmes. Le saccage des services publics ne fera qu’empirer la situation des femmes. « Les coupures actuelles et la révision de programmes impliquent une nette régression sur les avancées des trente dernières années du féminisme » dénoncent les regroupements. « Le gouvernement ne semble ni documenter ni se soucier des impacts, présents et à venir, sur les femmes et sur leur droit à l’égalité. » s’étonnent-elles. Lire le communiqué.

 

Congés parentaux : couper, c’est se tirer dans le pied ! (16 septembre 2014)

Les rumeurs veulent que le gouvernement s’apprête à couper dans le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP). La durée du congé et le montant des prestations seraient sur la sellette.  Mais, d’après Nathalie Goulet, directrice du Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT), « couper dans ce régime n’aiderait pas à assainir les finances publiques et aurait même des effets néfastes sur l’assiette fiscale à court et à long terme. Surtout, cela représenterait un recul majeur pour les femmes, ainsi qu’un retour en arrière en ce qui concerne l’implication des pères auprès de leurs enfants ». Voir le communiqué.

 

Budget provincial : non à l’austérité qui augmente la précarité chez les femmes! (30 mai 2014)

Alors que le gouvernement québécois s’apprête à déposer son budget, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) et la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées (FAFMRQ), au nom du groupe des 13, tiennent à rappeler, dans un mémoire rendu public aujourd’hui, qu’il est de la responsabilité de l’État québécois de s’assurer que les politiques budgétaires évitent de contribuer aux reculs du droit des femmes à l’égalité. Lire le mémoire et le communiqué.

 

 Élections 2014: pas d’avenir sans l’égalité, pas d’égalité sans les femmes! (8 mars 2014)

Les membres du Groupe des 13, groupes nationaux et regroupements du mouvement des femmes du Québec, viennent de publier une plateforme politique afin de faire valoir leurs positions et demandent aux partis des engagements clairs et fermes dans le cadre de la présente campagne électorale. La lutte à la pauvreté, l’éducation sexuelle pour contrer la culture du viol, la conciliation travail-famille-études, l’accès aux services sociaux et aux soins de santé, la protection de l’environnement, le respect des peuples autochtones et le bien-être des populations qui occupent le territoire figurent parmi leurs préoccupations.

Allez visiter notre microsite où vous pourrez télécharger la plateforme, lire les réponses reçues des différents partis au fur et à mesure de la campagne et vous procurer une lettre-type à leur envoyer.  De plus, chaque jour, nous publierons une capsule spéciale sur Facebook qui illustrera une de nos recommandations.  Bonne campagne!

 

 Célébrer le 8 mars et se rappeler que les femmes ont de tout temps travaillé! (7 mars 2014)

À l’occasion du 8 mars 2014, Journée internationale des femmes, le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT) a le grand plaisir de rendre public le texte passionnant que l’historienne du mouvement des femmes au Québec, Madame Micheline Dumont, a livré lors du 30e anniversaire de notre organisation.   Elle y retrace « les mensonges et les discours du passé qui expliquent les injustices que les femmes vivent encore sur la marché du travail, même au début du 21e siècle, et qui justifient que les féministes soient toujours à l’œuvre dans le chantier du travail salarié ».

Saviez-vous que dans la deuxième moitié du 19e siècle, on trouvait à Montréal les ancêtres des CPE et que plus de 2 000 enfants étaient gardés quotidiennement dans ce qu’on appelait des « salles d’asiles » des quartiers ouvriers montréalais, pendant que leurs mères travaillaient?

Saviez-vous que jusqu’en 1964 a perduré la « loi des salaires » qui instituait un salaire différent pour les instituteurs et institutrices pour une expérience et une qualification équivalente?

Saviez-vous qu’à cette époque les femmes étaient congédiées lorsqu’elles se mariaient, alors que leur mari se voyait souvent offrir une augmentation de salaire lors de cette occasion?  Communiqué et texte de Mme Dumont.

 

Appel du jugement sur l’équité salariale : le CIAFT dénonce la décision du gouvernement (24 février 2014)

À la suite de l’intervention du gouvernement du Québec de porter en appel le jugement rendu le 22 janvier dernier par la Cour supérieure qui déclare invalides, inapplicables et inopérantes deux dispositions de la réforme de 2009 de la Loi sur l’équité salariale (LÉS), le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT) dénonce cette décision qui va à l’encontre du droit fondamental des travailleuses québécoises à l’équité salariale. Communiqué.

 

Budget 2014 – 2015 – Déficit zéro : la facture refilée aux familles à faible revenu ! (21 février 2014)

La Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec, la Fédération des femmes du Québec, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes et le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail déplorent que le budget déposé hier à l’Assemblée nationale appauvrisse encore davantage les familles à faible revenu. La ministre de la Famille, Mme Léger, avait pourtant promis de ne pas hausser les tarifs de services de garde, ajoutant que si elle devait le faire, elle compenserait cette hausse par des mesures fiscales pour atténuer son impact sur les familles à faible revenu. On ne retrouve aucune mesure dans ce sens dans le budget Marceau. Communiqué.

 

Charte des valeurs: déclaration des groupes de femmes (14 janvier 2014)

À la suite de l’ouverture de la commission parlementaire portant sur le projet de Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l’état ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d’accommodement, le CIAFT, à l’instar d’autres organisations du mouvement des femmes, appelle la population québécoise à la solidarité. Il invite les Québécoises et les Québécois à s’informer, à se documenter et à débattre dans un esprit d’ouverture et de respect. Déclaration complète ici.